La vie (numérique) ne tient qu’à un fil !

Semaine dernière, sans signe avant-coureur, mon fidèle MacBook Pro early-2011 (à peine rodé donc) a défailli. J’étais en train de papillonner entre Facebook et Strava quand la roue multicolore est apparue… jusqu’à ce qu’il redémarre. Enfin, qu’il essaye de redémarrer ! Car il ne retrouvait pas de disque système…

Analyse de panne

Je me suis donc dit que mon SSD venait de « cramer ». Pour confirmer cette hypothèse, je suis parti à la recherche du HDD qui l’équipait originellement. Trouvé assez rapidement, je commence l’opération de remplacement du disque dur. C’est un des avantages des ordinosaures, c’est qu’ils sont certes plus épais mais les composants ne sont pas soudés donc plus facilement remplaçables. Un coup d’oeil rapide montre que les câbles sont bien connectés et qu’il n’y a pas d’usure visible de l’un d’entre eux.

Comme je m’y attendais, j’arrive à rebooter avec l’ancien disque dur qui me renvoie un peu plus de 1000 jours en arrière. Le diagnostic semble donc confirmé ! Je commande donc un nouveau SSD qui me sera livré quelques jours plus tard.

Et c’est à cet instant que cela devient intéressant. Je branche le nouveau SSD et je me lance dans la restauration du système. A cet instant, je suis bien content d’avoir une sauvegarde externe. Le couple NAS et TimeMachine fait des merveilles et m’a déjà permis de passer de HDD à SDD sans soucis !

A cet instant, je suis bien content d’avoir une sauvegarde externe

Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Le temps de restant pour la restauration s’affiche et augmente de seconde en seconde, affichant jusqu’à plus de 240 heures pour moins de 500Go. 10 jours, rien que ça ! Le problème se complexifie d’un coup.

Je me dis qu’il faut que je tente une clean install. Mais comment faire quand il n’y a pas de CD/DVD et que je ne me sais pas si j’ai encore une copie d’installation MacOS… Quelques recherches, quelques échanges de disques durs et me voilà en train de télécharger un copie de MacOS sur mon vieux HDD. Rebelote, je change à nouveau le HDD par le SDD, boote depuis la clé USB et… n’arrive pas à charger de nouveau système dans aucun des deux SSD !

Résolution du problème

Où peut être le problème ? Le HDD est reconnu, les SSD non. Et pourtant l’un d’entre eux fonctionnait jusqu’il y a peu. Après quelques plusieurs heures à chercher sur internet, je découvre que le problème pourrait être lié à un problème de nappe SATA qui serait dégradé et se mettrait à la masse, n’affectant que les SDD ! Les pièces détachées Apple n’étant pas disponible dans le commerce et mon MacBookPro n’étant plus supporté (compréhensible après presque 10 ans !), je trouve mon bonheur dans les pièces iFixit et disponible chez MacWay !

Quelques jours plus tard, je reçois la nappe, procède au remplacement et relance une restauration. Et là, miracle, « uniquement » 8 heures d’annoncées pour une restauration complète. Dès lors, tout se passe comme prévu et le MacBookPro redémarre dans la configuration d’il y a une semaine !

Bilan

  • Les problèmes sont parfois plus complexes qu’on le pense initialement,
  • Si vous utilisez des équipements « communs », il y a fort à parier que quelqu’un a déjà eu un problème similaire. Et peut-être se peut-il qu’il ait partagé la solution à ce problème !
  • Si j’avais eu un boitier externe, j’aurais pu m’apercevoir plus vite que mon SSD fonctionnait encore et que le problème était donc situé ailleurs,
  • Cela peut paraître trivial pour certains mais faites des sauvegardes fréquemment, et idéalement sur plusieurs media à différents endroits. Il faut éviter le mode commun… Nous avons tendance à stocker beaucoup de choses sur nos ordinateurs / tablettes et il en faut peu pour que ces derniers soient rendus inutilisables: perte, vol, verre d’eau, panne d’un composant électronique, …
  • Il va falloir que je trouve une utilité à mon nouveau SSD 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.