Corrida d’Issy 2013 [10km]

La Tomtom Team
La Team Tomtom

Dimanche dernier avait lieu la 37ème Corrida de Noël d’Issy-les-Moulineaux. Cette course est particulièrement célèbre pour la course des Pères Noël qui réunit chaque année plusieurs milliers de personnes déguisées, majoritairement en père et mère Noël. J’y avais participé il y a maintenant trois ans et j’en garde un très bon souvenir.

Cette année, un nouveau 10 km était proposé. Totalement plat, il est propice à la performance et a obtenu un label international.

Ne m’étant pas étalonné sur la distance depuis longtemps, j’ai donc profité d’avoir intégré le team Tomtom pour quantifier ma progression.

Le matin de la course, je profite que l’épreuve commence à midi pour me préparer tranquillement. C’est assez agréable de ne pas être dans le rush pour une fois. Arrivé devant le palais des sports, j’aperçois Djailla. Nous nous dirigeons vers le stand Tomtom tout en discutant.

Petit échauffement collectif avec le team Tomtom. L’ambiance est là. La bonne humeur aussi. C’est en parfait accord avec cette corrida de Noël ! Nous en profitons pour prendre quelques photos et vidéos du team.

Corrida-issy-2013-10km-2

Corrida-issy-2013-10km-3

Direction le sas de départ. En attendant le départ, nous parlons de l’année 2014 avec Sébastien, DG de Tomtom. Tout ce que je peux vous dire, c’est que 2014 sera une très belle année Tomtom. Il en profite pour me taquiner sur ma Forerunner 910XT, attachée à mon bras droit, et son temps d’acquisition trèèèèsss long. La Tomtom multi-sport attachée, elle, à mon bras gauche, s’est encore une fois montrée très efficace dans l’acquisition de satellite grâce à son système quickfix; quelques secondes ont suffit (j’en reparlerai très vite dans un article consacré à cette montre).

Je paramètre le partenaire virtuel sur la Tomtom afin de savoir où j’en suis pendant la course. Particulièrement clair, il me sera d’une grande utilité dans ma gestion de course.

Le départ est donné. Je vise la flamme des 50 minutes. Premier objectif, la dépasser; deuxième objectif, ne pas être rattrapé. C’est chose faite en 500 mètres. Le but est de ne pas passer au dessus des 4’40″/km.

Je met environ 1500 mètres à sortir de la foule et à me retrouver dans le flux. A partir de ce moment, tout se déroule idéalement. Le parcours est idéalement plat, la météo idéale: 8°C et même un peu de soleil. Je fais juste un micro-arrêt de 5 secondes au 6ème kilomètre pour boire quelques gorgées d’eau.

Au 8ème kilomètre, nous sortons de la 2ème boucle. Ca sent la fin, ne pas craquer. Je continue de m’éloigner du partenaire virtuel. J’ai maintenant plus de 700m d’avance sur mon partenaire virtuel. Je commence à avoir une idée de mon temps final, qui sera clairement en-dessous des 50 minutes !

Dernier virage, nous entrons dans l’entonnoir menant à la ligne d’arrivée. J’essaye d’accélérer. Je franchis la ligne d’arrivée. La montre affiche 46’51 » (le temps officiel sera de 46’49 »).

En plein effort :)
En plein effort !

En rentrant, je croise Xa, le coach running de Versailles Triathlon. On en profite pour refaire la course. En me basant sur le temps des fractionnés de mercredi dernier, sur base de 1000m, je devrais être un peu plus rapide et avoisiner les 4’25″/km. On peut donc estimer un 10km sur une base de 45’20″… Objectif accepté !

Petit message personnel:

Je remercie tout particulièrement Tomtom et l’agence Epic pour m’avoir permis de prendre part à cette belle course, ainsi que Sylvain Demercastel pour ses photos.

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.