[Test] Hoka – SpeedGoat

[Test] Hoka – SpeedGoat

Rapa Nui vs. SpeedGoat
Rapa Nui vs. SpeedGoat

Testées depuis plus de 4 mois, y compris lors de la Saintexpress, est venu le temps du verdict.

Commençons par les présentations. La SpeedGoat est la digne héritière des Rapa Nui 2, testées l’année dernière ici-même; certains l’appellent même Rapa Nui 2.5, car sorties la même année que les Rapa Nui.

Et bien, me direz-vous, pourquoi changer de nom ? La première, et non des moindres, est que Hoka One One est devenu sponsor d’une des courses les plus connues de l’autre côté de l’Atlantique, la « SpeedGoat 50k ». La deuxième permet de rectifier un défaut souvent reproché aux Rapa Nui (une usure prématurée de la semelle) et de faire table rase du passé… Mais rien à voir avec une chèvre rapide !

La semelle de la discorde
La semelle de la discorde

Même si je n’ai jamais eu de problème avec les semelles des Rapa Nui, il semble que les retours négatifs à ce sujet ont été entendus par Hoka. Exit la semelle maison, qui est désormais remplacée par une excellente semelle Vibram (comme toujours ai-je envie de dire). Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre, la semelle a été entièrement retravaillée: les plots d’accroche sont légèrement plus épais, la flexion de la chaussure est très recherchée et l’accroche est devenue exceptionnelle.

Que des améliorations ? Malheureusement non. Précédemment, les Hoka étaient livrées avec des lacets « classiques » mais aussi avec le système de laçage rapide Quick-lace. Je trouve dommage que cela ait été délaissé car je trouvais le système vraiment pratique et performant.

Autres changements qui se discutent:

  • la modification des volumes, notamment avec un avant du pied plus étroit que sur les Rapa Nui (qui peut aussi expliquer le changement de nom). Ayant les pieds larges, ça n’est pas allé dans mon sens
  • les nouvelles semelles de propreté qui est beaucoup plus enveloppante (pas dur, les précédentes étant plates…).

Au final, les SpeedGoat ne sont donc pas des Rapa Nui 2.5 ou Rapa Nui 3.

Bilan

Pour les avoir testées dans de nombreuses conditions de terrain et de distance, je dois dire que je n’ai pas été déçu. Pas de soucis lors de sorties longues, jusqu’à 45km de péri-urbain lors de la Saintexpress, ni lors de sorties type fractionné en forêt versaillaise. Je n’ai cependant pas poussé le vice en les utilisant lors des sorties « Piste ». J’apprécie toujours autant l’amorti over-size propre à la marque.

Contrairement à la crainte de certains, je n’ai jamais eu de problème lors de passage en dévers, crainte généralement associée à une semelle plus épaisse que la normale. Courir avec une foulée type médio-pied doit ajouter un dose de la stabilité.

Au final, d’excellentes chaussures faites pour la plupart des terrains et la plupart des distances. Le confort a toujours été là, l’accroche aussi. Que demander d’autre ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.