200: Le vélo de route autrement

Devoirs de vacances: 200, le vélo de route autrement

J’ai découvert ce magazine grâce à un post Facebook de SebRom. Etant en vacances et étant déjà venu à bout de « Trail Running: préparez vos défis » aux Editions Amphora, c’est presque naturellement que j’ai profité de passer devant un buraliste pour acheter ce magazine.

Ce magazine aborde le vélo sous un aspect original pour la presse spécialisée. Il n’aborde pas ou que très peu les tests de matos ou les dernières courses mais se focalise sur le vélo comme vecteur d’aventure ou simplement comme un art de vivre.

Dans ce numéro, le 5ème à ce jour, je me suis évadé en prenant la roue de Giono entre Manosque et Montgenèvre; fait le tour de la manche entre Cherbourg et le Mont-Saint-Michel en n’oubliant pas de passer par Poole et Plymouth; j’ai ensuite longé la Loire sur près de 800km sur l’EuroVélo6.
Pour finir, j’ai suivi des « fous » ayant décidé de découvrir le Canada, l’Amérique du Sud ou tout simplement faire le tour du monde à vélo. Je n’aurais été qu’à moitié surpris de voir un article écrit par Salvio pour expliquer que Naples n’était qu’à quelques tours de manivelles de Paris

Une fois arrivé à la fin des 116 pages, j’en étais presque à me dire que l’on pourrait remplacer la voiture dans une grande majorité de ces utilisations. La pluie et le froid m’ont rapidement rappelé que j’étais un sudiste exilé au nord d’Avignon. Plus raisonnablement, vélotafer une fois par semaine serait un bon début…

Rendez-vous le 6 octobre pour le 6ème numéro avec au sommaire, entre autre, la traversée des Alpes ainsi que le Paris-Brest-Paris. Et en attendant, bon ride à tous !

ps: Si vous cherchiez un critique du film « 300 » ou de la bande dessinée éponyme, Google vous a sans doute joué un tour. Et pour ceux qui pense que 300km à vélo est forcément mieux que 200km, ça n’est sans doute pas faux mais c’est une autre histoire dont 200km est la première étape !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.