Bilan 2011

Comment ne pas commencer ce premier article de l’année en ne vous souhaitant pas une bonne et heureuse année à vous et à vos proche.

Quel bilan pour 2011. Que dire de cette année écoulée…

L’année a commencé par une rencontre sur « mes » terres versaillaises avec la 1ère sotie de la Runnosphère. Cette sortie m’a notamment permis de rencontrer IRL beaucoup de monde que je ne connaissais que par blogs interposés. En 2012, j’espère pouvoir rencontrer ceux que je n’ai pas eu la chance de rencontrer en 2011, mon regard se tourne vers le sud… Qui sait peut-être en juin ! 😉

En mars, j’ai participé à mon premier semi-marathon à Paris. C’était une première expérience « dans le grand bain » . J’en suis doublement satisfait car j’ai rempli mon double objectif, à savoir finir… et finir en moins de 2h10 ! J’espère faire aussi bien, voire mieux en 2012. Que la force de Jiwok soit avec moi 😉

En juillet, j’ai participé à la première Crazy Jog avec la Runnosphère.  Courir dans un Team a eu un effet assez euphorisant et vraiment sympathique. Avec le recul, je garde un souvenir mitigé de la course pas si Crazy que ça, sans doute à cause du départ en vague et du côté un peu trop course. Comment dire… Il manque l’étincelle de folie que j’ai pu voir sur les vidéos de la frappadingue ou de la Strongman Run.

Ensuite vint la blessure qui m’a fait raté toute la fin d’année. Heureusement, il y avait les PRP de la Runnosphère et les blogs pour partager ce à quoi je n’avais plus accès. Autant vous dire que je vais tout faire pour ne pas répéter cela en 2012.

Au final, j’aurai quand même couru plus qu’en 2010 mais je suis toujours vert … Mais si vous regardez mon planning 2011, vous verrez que jusqu’à ma blessure, je me suis tenu à mes objectifs.

Il est maintenant l’heure de tourner la page 2011 et de commencer à écrire la légende de 2012 ! A vos runnings, go! go ! go!

 

14 Comments

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.