Strongman Run 2011


Le week-end dernier a eu lieu la Strongman Run où la Runnosphère était dignement représentée par (par ordre alphabétique) Djailla, Maya et Noostromo.
A défaut d’y participer, j’ai eu l’occasion d’interviewer Paul Charbonnier, l’organisateur de la course, ainsi que la désormais célèbre Mamie Strongman.

– Shuseth: Comment s’est passée cette deuxième édition (ensoleillée) ?
Paul Charbonnier: Nous avons eu une belle seconde édition. Nous avons évoluer, que ce soit au niveau du parcours ou de l’organisation, nous ressentions un réel enthousiasme de la part des concurrents – avant la course sur le réseau sociaux et dès le samedi sur le site – et nous avons en plus la chance d’avoir du beau temps! C’est donc un réel succès, même si nous voyons encore des pistes d’améliorations.

– Pour une deuxième édition, être « sold-out » plusieurs semaines avant la course, ça doit faire plaisir ?

A l’organisateur La Bresse Evénements oui, mais pas aux concurrents qui pensaient s’inscrire dans les dernières semaines… Plus sérieusement, ça confirme une envie qu’on ressent de se retrouver autour d’un évènement sportif avec d’autres valeurs que celle de la pure compétition.

– Prenez-vous en compte le retour d’expérience des coureurs (au travers de blogs, facebook, …) ? Avez-vous un exemple à donner d’amélioration entre la 1ère et la 2ème édition ?

C’est un élément essentiel pour nous. Les coureurs d’aujourd’hui sont sur le web, c’est là qu’il faut être également. Les écouter est essentiel pour nous, cela nous permet d’avoir des retours que nous n’avons pas toujours en face à face. Ainsi, nous avons fait des améliorations par rapport à la première année : un nouveau site de départ, des douches à l’arrivée, un ravitaillement d’arrivée avec des boissons chaudes…

– Certains se plaignent du prix élevé de la course. Sans entrer trop dans les détails, pouvez-vous détailler le coût d’une telle course ?

Le coût parait élevé à l’échelle française, mais il est très attractif à l’échelle européenne. Pour vous donner un exemple, l’inscription au StrongmanRun allemand se situe au-delà des 70€, et c’est la même chose en Angleterre ou en Hollande. Sans arriver à ces niveaux-là, nous pensons depuis longtemps que les coureurs sont prêt à payer plus cher que la moyenne pour des évènements de qualité où on leur propose une prestation. Nous faisons en sorte que les concurrents aient non pas le sentiment d’avoir participé à une course, mais à un vrai évènement!

– Et si j’ai une idée lumineuse d’obstacle ou d’amélioration pour la 3ème édition, comment peut-on vous en faire part ? (pourquoi ne pas faire un sondage sur ce qu’attendent les participants: une course plus longue, une seule boucle, …)
Notre page Facebook est le meilleur endroit pour faire ce type de proposition. Nous sommes content de voir les idées arriver tout au long de l’année. Nous ne pouvons bien sûr pas donner suite à tout ce qui nous est proposé – pour des raisons techniques, de sécurité, de coût ou autre – mais nous y sommes clairement très attentif!

– Un mot pour convaincre les lecteurs de Shuseth.com de participer à la 3ème édition ?

Je pourrais vous en donner mille, mais je ne suis pas objectif. Je pense que les athlètes ayant participés sont les meilleurs porte-paroles des évènements. Demandez à un participant s’il vous conseille de venir, et faîtes confiance à sa réponse 🙂

–ooOoo–

www.tripalbum.net

– Shuseth: Alors Mamie, pas trop énervée de voir tout ce monde sur tes terres ?

Mamie Strongman: Ce qui m’énerve, c’est pas tellement de les voir sur mes terres, c’est surtout qu’ils sont pas là pour y bosser. On gambade, on se roule dans la boue, mais pour donner un vrai coup de main, y’a personne. Enfin bon, l’an dernier, après leur passage, j’ai tout passé au détecteur de métaux. Ça m’a pris une semaine, mais j’ai trouvé 150€ perdus à droite à gauche dans la boue. L’un dans l’autre, c’est du traca, mais ça me fait un petit complément de retraite.

– En as-tu au moins profité pour faire la bise à ces quelques-uns de ces « Dieux de la Bresse » ?

Ça faisait peur au petit (aka M. Strongman) de me voir perdre la tête pour eux, il pensait que sa grand-mère ne saurait pas se tenir ou j »te sais pas quoi! Du coup c’est lui qui a proposé, comme j’ai mon brevet, que je pilote l’hélico le dimanche.  C’était ça ou ils m’enfermaient dans la cave. Je peux te dire que j’ai vite choisi. Mais je leur en veux encore! C’est plus de mon âge de passer l’après-midi à des centaines de mètres du sol!

–ooOoo–

N’hésitez pas à aller lire les compte-rendus de la course :

Djailla

Maya

Noostromo

En attendant, je vous laisse sur la bande-annonce de la course réalisée par Noostromo !

3 Comments

  1. ah sacré mamie strongman ! elle tient la forme encore 🙂

  2. Un grand merci à mamie et à ton « petiot » ! Superbe organisation et voir ainsi un hélico nous survoler, quel honneur !!!
    Shuseth partant pour l’année prochaine ?

    • Participer à la Strongman Run l’année prochaine ? Ca peut s’envisager ! Ca serait cool que la Runnosphère y soit massivement ^^
      Mamie, t’en penses quoi ?? 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.