Five Fingers #4 – Un peu plus loin…

Après une semaine de Salon du Bourget et un week-end camping/canoë, me voilà de retour dans ma vie de runner barefooter.

Hier, vous l’avez sans doute tous senti, il a fait chaud, très chaud ! Quand je suis parti pour ma sortie, à 20h passées, il faisait encore plus de 33°C….

Pour ne pas avoir trop chaud, je me dirige vers le Bois du Cerf-Volant (j’adore ce nom). Il fait un peu moins chaud qu’en ville et il y a un peu de fraicheur grâce à la forêt.

Compte tenu de la chaleur, je ne sais pas trop combien de temps la sortie va durer… Je m’élance donc sans grande conviction. Ma foulée est, je pense, de plus en plus naturelle. Courir sur de la terre est vraiment très agréable avec ces Five Fingers. Courir sur des cailloux, nettement moins !

Pour le début de la séance, je reprend le même parcours que la dernière fois. je m’éclate vraiment en prenant un petit single du GR11 reliant deux grandes allées de la forêt domaniale de Versailles. Arrivé au Carrefour de Sébaque, me sentant encore en forme, je décide de prolonger jusqu’à l’étang de la Genestre. La descente qui y mène n’est vraiment pas facile pour moi. Je galère vraiment en descente en VFF… à travailler !

Une fois à l’étang, une photo et demi-tour ! Je décide de faire dans l’original en prenant un autre chemin (la petite boucle que vous pouvez voir sur le tracé gps). Chemin escarpé,  présence de nombreuses pierres. Bref, vraiment pas top ! Je ressens une légère douleur au niveau du genou droit dans la montée. La douleur s’en va assez vite. Espérons qu’elle ne reviendra pas à froid….

Une fois la boucle effectuée, je me retrouve là où j’aurais dû passer pour faire le chemin en sens inverse. Le reste du retour se passe bien, même si la fin est légèrement plus lente (il faut dire que j’ai vraiment chaud !). Au final, 1km de plus que ma dernière sortie en VFF !

Bilan après un mois…

J’y suis allé progressivement. Je pense que c’était le bon choix. Les sensations sont bonnes, le plat et la montée se passent bien. Seules les descentes demandent d’être plus travaillée. Je pense qu’il faut que je trouve un terrain moins accidenté (moins de pierres surtout) pour trouver mon rythme.

A 2 semaines de la Crazy Jog, je sens que ça sera ma première course officielle en VFF, histoire de se mettre en jambes pour l’ojectif minimaliste de la saison, à savoir le Paris-Versailles.

Tracé GPS

8 Comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.