Five Fingers – Premiers pas

Dans le cadre d’un partenariat entre Comme pieds nus et la Runnosphère, 5 membres de la Runnosphère aka Franck, Maya, Mathes, SebRom et moi,  ont décidé de se mettre au minimalisme !

Histoire de pimenter le tout, un objectif nous a été fixé: dans 118 jours, nous nous retrouverons au pied de la Tour Eiffel pour courir le Paris-Versailles !

Jour 1

Nous nous étions donnés rendez-vous sur le Champs de Mars, devant le Mur de la Paix, pour la remise des chaussures gants pour pieds.

Arrivé en premier, je constate qu’il y a un nombre incroyable de runners et de runneuses profitant des rayons de soleil… Je suis vite rejoint par Benoit, vu précédemment lors des fameuses Pasta Running Party, et Peter. Ils profitent de quelques minutes creuses pour installer les flammes Vibram qui serviront plus tard pour les photos.

Nous sommes ensuite rejoint par SebRom, puis Franck (que l’on prend pour un base jumper s’étant trompé de lieu) et enfin Maya. Seul Mathes ne pourra pas venir; résidant en Alsace, il est excusé 😉

S’en suit LA distribution des 5 fingers.

Ces chaussures sont comme des gants, et il n’est pas toujours évident de faire coïncider le bon orteil et la Vibram. Des gants quoi !

La première impression est une impression de légèreté; il faut dire qu’elle font quasiment 200g pièce de moins que mes Brooks Glycerin.

Deuxième impression, dès les première foulées, on sent et ressent les moindre aspérités du terrain; ce qui procure une drôle de sensation quand on est habitué à des semelles filtrant quasiment tout (et je n’ai pas d’Hoka One One…).

Après quelques photos, nous sommes partis pour un tour du Champs de Mars, pour voir ce que cela donnait en action. La foulée change du tout au tout comparé à ce que je connaissais. A la fin du 1er tour, Franck nous motive pour un second tour.

Bilan

Au final, j’en garde une excellente première impression. Comme prévu, après ces 3 kilomètres, ça tirait au niveau du mollet droit. Il faudra donc y aller progressivement au cours des prochaines sorties. C’est, je pense, la clé du succès pour passer d’une foulée Running à une foulée minimaliste.

La fameuse position du Flamand Rose en Vibram 🙂

Un jour plus tard…

Après un jour et quelques marches de plus, je sens bien que mes mollets ont plus travaillé hier en 3 km que d’habitude en 10-12 km…

25 Comments

  1. Pingback: La runnosphère court et teste pour vous VibramFiveFingers | Mathes

  2. Pingback: Le roi du bitume | Jahom, runner

  3. Pingback: Runnosphere.org - La Runnosphere Vibre en Vibram FiveFingers

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.