Running #51 – Les limites des Xtenex

Hier soir, comme quasiment tous les mardis, c’était sortie running avec Noostromo !

Le point de rendez-vous était, comme à l’accoutumée, devant la mairie de Versailles. Nous nous sommes retrouvés de manière totalement synchrone au carrefour juste avant.

Le temps que nos montres finissent l’acquisition de satellites, nous parlons un peu des fêtes passées,  de la gentillesse du Père-Noël et de bonnets en forme de cigogne (ceux qui sont « fans » de la page Facebook de Noostromo comprendront 😉 ).  Sitôt l’acquisition terminée, nous voilà partis en direction de notre terrain de jeu du moment: la forêt domaniale de Versailles.

Les frontales s’allument très rapidement. Malgré la différence de charge de nos batteries (80% pour moi, 20% pour Noostromo), la luminosité est la même. L’Accu-core de Petzl fonctionne donc parfaitement. Une fois montée les escaliers devant la maison de l’ONF, nous constatons que la neige et la boue des jours passés sont toujours présentes. Nous partons donc sur le GR11 en slalomant entre les plaques de neige verglacée et les flaques de boue. Il fait froid, -1°C, mais la bonne humeur est là.

En arrivant à la descente qui mène à l’étang de la Genestre, je me fais la même remarque que lors de ma dernière sortie à savoir que les lacets Xtenex ne sont pas très adaptés aux sorties nature. En effet, lors des descentes, et vu que les Xtenex sont élastiques, le pied à tendance à glisser à l’intérieur de la chaussure et à venir taper en bout. (Je découvrirai plus tard, dans la même montée, un autre effet Kiss Kool des lacets Xtenex…)

Nous continuons tranquillement notre sortie en faisant le tour des étangs. Même si le terrain était encore quelque peu glissant, le reste de la sortie se passe bien. Après quasiment 1 heure de sortie, nous voilà sur le chemin du retour. Nous remontons vers le plateau de Buc en passant par « la montée impossible ». Là, je demande de l’aide à Noostromo; lui pense que je me suis foulé la cheville car il me voit dans une position proche de celle du flamant rose… En fait, ma chaussure droite s’est enfoncée dans une plaque de boue et, lorsque mon pied a commencé son ascension, mes lacets Xtenex se sont détendus (de part leur élasticité) et  ma chaussure est restée collée au sol. Bref, ça a valu un bon fou-rire…

Une fois remis, nous avons continué notre sortie. La batterie de la frontale de Noostromo a fini de se décharger et s’est mise en « mode secours » (acceptable pour marcher, moins pour courir). Heureusement ma batterie était plus chargée que la sienne ;). De retour dans Versailles, nous avons fait une petite accélération pour arriver à la mairie.

Bilan:

Pour la première sortie de l’année, ce fut une excellente sortie; et sans doute la vraiment dernière pour mes Pegasus.


ps: en synchronisant ma Forerunner, j’ai vu qu’un nouveau firmware était disponible (ajout notamment d’un avertisseur de batterie faible).

19 Comments

  1. pas mal le flamand rose. ça méritait une photo… 🙂
    Et la fin des pegasus à moins d’une semaine des soldes… bien joué. (j’ai déjà craqué sur i-run à -30%…)

    • @ Julien:
      J’ai déjà des « successeuses » à mes Pegasus pour la route. J’attend juste encore un peu (disons samedi prochain ?!) pour des chaussures de trail.

      @ Cailloj:
      Je ne pense pas que serrer plus résolve le problème. L’intérêt des Xtenex est de maintenir comme il faut le pied sans faire mal.
      De plus, même en serrant plus fort (outre la gène occasionnée), cela ne rendra pas les lacets moins élastiques, il faudrait juste un peu plus d’effort pour glisser/déchausser…
      Je pense juste que les Xtenex, excellents sur la route, ne sont pas adaptés à la pratique de la course nature/trail.

      @ Greg:
      Exactement. Xtenex = route + pas trop de dénivelé négatif.
      La runnosphère, c’est aussi le partage des expériences, non ? 😉

  2. J’avais aussi remarqué le petit soucis en descente.

    Peut être les serrer un peu plus (je ne suis pas sûr)

  3. J’imagine bien la crise de fous rires liés au comique de situation. Donc, les lacets Xtenex, c’est bien pour les sorties sur routes, et bien plates. Merci pour ce retour d’expériences… à ton détriment.

  4. Hihihi je suis de nouveau mort de rire juste en me remémorant la scène ^^
    merci pour l’info de la mise à jour du 405, je regarderai ca 🙂

  5. Flamand rose, cigogne, vous êtes fan d’ornithologie 😉
    Ce qui aurait été encore plus drôle, c’est de perdre la deuxième chaussure en même temps 🙂

  6. Le flamant rose !! Voilà un doux petit nom que tu va entendre souvent… 😉
    Vivement les soldes pour ta prochaine paire.

  7. Oui c’est bien les élastiques. Pour les longues sorties sur route c’est très bien, en trail j’ai mes doutes.
    Je crois en effet que flamant rose va coller sur ce blog comme des microbes sur d’autres blogs.

    • @ Tous:
      Pourquoi j’ai parlé de flamand rose… Je crois que je vais m’en mordre les doigts ! :p

      @ Maya:
      Mieux que les soldes, il y a les ventes privées !! 😀

  8. Effectivement les ventes privées sont également un bon plan !!

  9. Les lacets Xtenex en trail?
    Il y a nombreux utilisateurs sur trail, par exemple Sébastien NAIN (meilleur français au MDS il y a deux ans), Sébastien TALOTTI (nouveau partenaire technique QUECHUA), Julien RANCON (champion de france trail court),…
    Cela dit, dans un terrain extrèmement boueux et surtout collant, il faut « un peu faire attention sur la manière de rélever le pied et ne pas avoir de soucis du type flamant rose ».
    Au niveau maintien dans les descentes extrêmes, à mon avis, c’est plus une question de réglage. En particulier, ne pas hésiter à utiliser le dernier oeillet de la chaussure pour finir de bien envelopper le pied. Bonne année à tous.

    • @ Eric:
      Bonne année à toi aussi.
      J’utilise bien tous les œillets de la chaussure. Je ne vois pas comment j’aurais pu éviter de perdre ma chaussure dans ces conditions. Car « l’effet flamand rose » résulte de la coïncidence de 3 phénomènes:
      1\ le déroulé du pied
      2\ l’effet ventouse de la boue
      3\ l’élasticité des Xtenex (peut-être qu’il y a un défaut de fabrication du lacet qui a entraîner la perte de la chaussure ?)
      Concernant les descentes, peut-être qu’un réglage plus adapté au trail pourrait résoudre le problème, car comme dit, j’utilisais mes chaussures de route…

  10. Pingback: Running Session #99 – Xtenex Fail | Noostromo's Blog

  11. @ Flamant rose :
    Bravo pour ton sens de l’équilibre!
    J’imagine la scène…:)
    Allez, rien ne vaut des bons vieux lacets !

    • @ Vinvin20:
      Mais à qui parles-tu ? :p
      Encore une sortie mémorable… Effectivement, les bons vieux lacets ont encore de beaux jours devant eux. Quoi qu’avec mes nouvelles chaussures, je ne devrais plus avoir de problème de lacet 😀 (et je ne parle pas de mes Brooks 😉 ).

  12. Pingback: Running Session #105 – Galette des Bois | Noostromo's Blog

  13. Pingback: La méteo « Cailloj

  14. Pingback: Strongman Run 2011 – Encore plus fort ! » Noostromo Running Blog

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.